Bien-être au travail par la sophrologie

 

 

 
 

Plus qu'une boite à outils, l'association de techniques concrètes et de prises de conscience pour une démarche complète, progressive et pérenne 

Public 

Tout public 

Objectifs 
  • Prendre du recul par rapport à sa fonction
  • Pouvoir se poser les bonnes questions
  • Faire part au groupe de ses craintes et de ses attentes
  • Améliorer son fonctionnement existant
Programme 

JOUR 1 :

Identifier et reconnaitre : Le Mal-être.

  • Physique : fatigue / tensions / douleurs / troubles du sommeil / problème de concentration / prise ou perte de poids, etc.
  • Psychologique : tensions / angoisses / perte de confiance en soi / sentiment de solitude, de ne pas être compris ou soutenu, etc.
  • Comportemental : replis sur soi / nervosité / irritabilité / manque d’entrain / perte de motivation / pessimisme, difficulté à dépasser les évènements désagréables / stress, etc.

Identifier et reconnaître le Bien-être.

  • Installer les bases d'un mieux-être quotidien :
  • L’équilibre Général : Plus j'installe une base équilibrée pour mon corps et mon mental, plus j'ai d'énergie nécessaire, moins je suis impacté par les évènements extérieurs et mieux je m'y adapte.
  • Savoir alterner entre détente et vitalité : Détente musculaire : Techniques Jacobson – Schultz / Économie d’énergie physique / Respiration / Cohérence Cardiaque
  • Le mental : ne plus le laisser nous dominer / Exploiter sa volonté / Exploiter son lâcher-prise
  • Exercices pratiques d’application

  

JOUR 2 :

La relation à l’autre

  • Outils pour développer des relations de Confiance
  • Favoriser la prise de parole et son positionnement face à l’autre

La gestion des tensions

  • Outils pour négocier en situation d’imprévu, les difficultés, et les tensions :
  • Comment développer l’entraide 
  • Concilier des intérêts ou des points de vue divergents sur les objectifs à atteindre et les moyens pour y parvenir 

Dans le but de :

  1. Comprendre son propre positionnement et mieux maîtriser ses émotions
  2. Avoir une communication (et un comportement) adaptée, savoir exposer son point de vue en évitant "l'escalade"
  3. Intégrer le lâcher-prise : qu'est-ce que c'est et comment le travailler ?
  4. Développer ses capacités d'adaptation aux évènements quotidiens pour ne plus les subir.
  5. Mettre en oeuvre les outils pour se préserver dans la communication avec l'autre et viser la collaboration bienveillante.
  6. Prendre du recul dans la relation à l'autre : la composante émotionnelle et comportementale.
  7. S'accorder des temps de récupération, d'extériorisation : la sieste flash / le lieu ressource / le Sophro-déplacement du négatif.
Méthode pédagogique 

Nous bâtissons avant toute intervention un « cadre protecteur » :

  • Nous négocions avec le groupe des règles de confidentialité.
  • Nous mettons en place des règles d’échange : Bienveillance, non-agression, respect du temps, responsabilité…  et nous mettons tout en œuvre pour que le groupe progresse dans le respect des règles.
  • Nous nous mettons d’accord avec le groupe sur les limites de l’intervention : ce que l’on fera, « jusqu’où l’on ira » et ce que l’on ne fera pas.

Nous favorisons l’autonomie du groupe :

  • Nous considérons que chacun porte en lui les moyens de « réussir » en posture gagnant / gagnant.
  • Nous proposons des outils, des idées, des pistes de solutions
  • Nous aidons le groupe à faire des choix réalistes.

Nous travaillons en « intelligence de situation » :

  • Nous sommes à l’écoute du groupe et exécutons des changements tactiques afin de progresser au mieux vers l’objectif défini au préalable.

Nous avons une démarche pédagogique centrée sur l’action et l’expérimentation directe :

  • Notre expérience nous a montré que l’action est souvent le meilleur moyen d’apprendre : nous proposons toujours des mises en situation et des exercices pratiques.